Sonntag, 29. November 2015

Un jour pour se plaindre

29.11.2015
Qu’il est moche le monde dans lequel on vit ! Du béton partout, des voitures qui puent, des massacres d’humains et d’animaux à tous les coins de rues. Des femmes et des hommes qui ne se regardent pas, ne se comprennent pas. C’est la guerre entre voisins dès que la branche de l’arbre passe par-dessus la haie, ou cette dernière n’a pas été taillée.  C’est au premier qui montera dans le train pour avoir une place assise. Faites attention ! Celle-là veut vous passer devant à la caisse ! Sans parler des commentaires haineux que l‘on retrouve à tout bout de champ sur les réseaux sociaux.

Dans quel monde faisons-nous grandir nos enfants ? Comment leur faire comprendre qu’il faut aimer quand partout autour on ne voit que désolations et désastres ?
J’ai un fils et une fille qui aiment les petites et les grandes choses de la vie. On s’arrête souvent pour admirer un escargot, un arc-en-ciel, un busard à moitié caché par les feuillages dans la forêt. Mes enfants sont gentils… et ils se font écraser. Nous leur donnons quelques valeurs que nous trouvons importantes, primordiales même et tout ce que les autres réussissent à faire c’est en profiter, utiliser leur générosité pour en faire du profit. Ma déception me pousse parfois à leur dire de rendre les coups qu’ils reçoivent…


Est-ce dans notre société le seul moyen de gagner le respect des autres ? Pourquoi le gentil est-il si souvent pris pour un benêt ?


Keine Kommentare: