Dienstag, 8. März 2016

Un jour pour penser à la mort

Cela paraîtra bizarre à certains, d'autres trouveront l'idée intéressante et d'autres encore se révolteront et ne comprendront pas: j'apprécie de me promener dans le cimetière du village. Ce n'est pas un cimetière tout en cailloux, gris et triste comme on en voit en France. Non, les cimetières ici, sont des endroits de paix, de repos, entourés de verdure et plantés d'arbres. Les tombes sont couvertes de vraies plantes avec des racines. J'entends déjà les cyniques parler de pissenlits...
Je m'y rends de temps en temps pour ne pas perdre de vue que tout ce que nous faisons sur terre finira avec nous dans un de ces endroits. Et puis, j'y vais aussi pour faire des photos. Il y a là des souvenirs et des trésors cachés. J'en ai découvert quelques-uns ce matin.




















Keine Kommentare: