Montag, 16. November 2015

Un jour pour discuter

16.11.2015
Il n’y a pas beaucoup d’élèves qui en ont parlé. Je ne sais pas s’ils étaient sous le choc ou bien si cela ne les touche pas assez. Après tout ils ne sont pas Français, n’aiment pas apprendre cette langue belle et sont à un âge où les hormones prennent le relais des neurones. Deux élèves pourtant ont ouvert la discussion. Je les ai un peu provoquées aussi.  Ce sont des élèves qui sortent de l’école en juin et je leur ai suggéré de passer une année en France pour vraiment apprendre le français. Elles ont tout de suite sauté sur l’occasion pour parler de Paris. L’une d’elle, musulmane, ne comprend pas le geste de ces barbares. Elle-même dit que le Coran décrit l’être humain comme sacré.
Nous n’avons malheureusement pas pu continuer cette conversation. L’heure de cours était terminée. J’espère pouvoir la reprendre la tête un peu à froid lors de la prochaine leçon.


C'est mon espoir d’avancer par l’échange et la compréhension des peuples.

Regarder vers l'avant, continuer à avancer malgré la peur...

Keine Kommentare: